26 avr. 2014

David O. Selznick - Autant en emporte le vent- Mémos 1


 
''La différence entre les autres producteurs et moi, dit David O. Selznick, c'est que je m'intéresse aux mille et un détails qui entrent dans la fabrication d'un film. C'est leur ensemble qui fait un grand film ou qui le démolit. Personnellement, je considère qu'il m'appartient d'être responsable de tout.''

Né dans le milieu du cinéma, David O' Selznick entra rapidement comme assistant à la MGM, qu'il quitta pour la Paramount puis pour la RKO, où il produit entre autres Heritage et King Kong. De retour à la MGM, il épouse la fille du patron, Louis B. Mayer, et devient un des grands producteur de la MGM avant de créer son propre studio la Selznick International Pictures.  

Il va devenir le plus célèbre et le plus ambitieux des grands producteurs américains. Il a lancé Katharine Hepburn,Ingrid Bergman, Vivien Leigh, Jennifer Jones...Il est allé chercher Alfred Hitchcock en Angleterre. Il a produit le plus grand succès de l'histoire du cinéma Autant en emporte le vent...

Pendant 36 ans il a inondé ses collaborateurs de milliers de mémos (notes, lettres, telex, télégrammes...) où il donne son avis sur tous les aspects qui entrent dans la production de ses films.

Nouvelle petite rubrique : David O' Selznick-Mémos

 

25 mai 1936

A Katharine Brown

Ai examiné Autant en emporte le vent et y ai réfléchi attentivement. Je pense que c'est une bonne histoire et comprends votre sentiment à son égard. Si nous avions sous contrat une femme qui puisse être la vedette idéale, je serais probablement plus enclin à l'acheter que je ne le suis aujourd'hui. Mais je pense réellement qu'il n'aurait de valeur en tant que spectacle que si nous avions une telle vedette à notre disposition, ou si le livre avait un formidable succès de vente. Le payer très cher aujourd'hui dans l'espoir d'avoir une telle vedette et/ou dans l'espoir que le livre sera un formidable succès est, je le crois, bien aventureux. Peut-être qu'une compagnie plus importante peut faire une offre d'achat aujourd'hui. Mais je ne crois pas que nous puissions prendre de tels risques. S'il n'est pas acheté immédiatement, je sais que vous surveillerez alors ses ventes avec attention et s'il menace d'être un nouveau ''Anthony Adverse'' ... nous serons alors probablement aussi vite informés que n'importe quelle autre compagnie. Et s'il est acheté entre-temps, nous ne devrons pas en avoir de regrets.

J'ai le sentiment, par parenthèse, que le contexte historique est un handicap pour le livre, comme en témoigne ''So Red the Rose'' ( Paramount 1935) qui laissait prévoir, lui aussi, une vente formidable et qui, par certains détails se trouvait dans la même catégorie, et se révéla, adapté à l'écran, une catastrophe. Très touché par votre intérêt et votre initiative immédiate à ce sujet et ne voulant pas vous décourager d'attirer notre attention aussi énergiquement sur toute histoire ancienne ou moderne que vous rencontrerez et donc tout à fait désolé de répondre par un non à votre enthousiasme pour cette histoire.

 

Mais... La nuit portant conseil...

 

26 mai 1936

A Katharine Brown

Voudrais que vous notiez que j'ai davantage réfléchi à propos d' Autant en emporte le vent. Plus j'y réfléchi, plus j'ai le sentiment qu'il y a un excellent film à en tirer. Vous suggère d'attirer l'attention de Merian C. Cooper et M. Whitney sur une réalisation par Pionneer d'un film si possible en couleurs, spécialement, s'ils peuvent faire accepter le rôle très typé de l'homme à Gary Cooper. Si j'étais à MGM, je crois que j'achèterais le film pour une association du genre Gable-Joan Crawford.

3 commentaires:

roijoyeux a dit…

Quel bon flair ce Selznick (et K. Brown) !!

charlus80 a dit…

la suite est un vrai roman... 10 épisodes à suivre avant le making of vidéo... si tu aimes, tu vas te régaler

Nina a dit…

Joan en Scarlett ? Prions pour que ce soit non !